samedi 22 mai 2021

Les nouvelles tendances logiciels.

 J'ai de plus en plus le sentiment que la nouvelle génération de développeur nous prennent pour des cons:

 Accéder à des fonctionnalités simples équivaut à jouer aux dés car  il n'est plus possible de savoir de manière certaine ce que l'on peut faire avec un logiciel  et de savoir comment le faire. Les fonctionnalités apparaissent et disparaissent au gré de la volonté du développeur suivant ce qu'il a décidé de nous offrir dans une certaine situation et surtout nous oblige à  explorer  les choix qui nous sont offerts jusqu'à ce que l'option recherchée apparaisse enfin. Cela est peut-être fait de manière automatique à partir de notre comportement. Plus on utilise le logiciel plus il se comporte de manière adéquat. L'inverse est peut-être aussi vrai: le logiciel nous force à adopter un certain comportement.

Les "menus" sont dynamiques et c'est une tendance qui a envahi toute l'industrie du logiciel à partir de ce qui a été conçu sur les smartphones. 

Je considère cette tendance comme le développement du péché originel d'internet:  trouver le moyen que l'utilisateur reste le plus longtemps possible sur un site ou une page internet.

Remarquez que j'ai peut-être tord: on perd peut-être moins de temps avec ce nouveau type de logiciel "dynamique". Pour le savoir il faudrait pouvoir accéder à des statistiques d'utilisation. 

Mais je trouve cela très désagréable, de ne pas trouver immédiatement l'option simple  dont on a besoin et de ne pas savoir ou la trouver. Cela nous force à explorer le logiciel jusqu'à ce qu'il décide que c'est le bon moment de nous offrir l'option nous permettant d’exécuter la fonctionnalité dont on a besoin. 

Pour la "personnalisation" du logiciel il y a deux options possibles et peut-être à utiliser simultanément: supprimer des options non utilisées  c.a.d l'accès à un fonctionnalité non utilisé. Ou l'ajouter. Si le logiciel s'adapte alors des choix par défaut sont proposés en attendant qu'il ait pu collecter suffisamment de données. Le problème c'est ce choix par défaut si il est trop mauvais c'est que l’éditeur de logiciel veut nous forcer à utiliser plus longtemps que nécessaire le logiciel. C'est le coût caché.

Et on peut se demander si les gens qui passent leur temps les yeux braqués sur leur smartphone sont des victimes ou des gens entièrement satisfaits des logiciels qu'ils utilisent.

Je viens juste d'utiliser Gmail version web améliorée.

A l'occasion d'un deuil j'envoie plusieurs mails.

Dans la liste des mail (All Mail) se trouve les envois et les réceptions. Un seule adresse apparait pour les envois: seulement "me". Comment puis-je faire pour rapidement vérifier à qui j'ai envoyé les mails? Je suis obligé de consulter le détail du mail à chaque fois. Ou alors comment?

Cela montre bien le malaise qui existe aujourd'hui dans le développement d'application, personne n'a pensé à corriger le problème même chez Google. 

jeudi 13 mai 2021

Google Play

A mon avis Google Play est submergé d'applications pourries destinées à noyer le site.

Arriver à faire le nettoyage dans le site me parait une tache impossible.

De même qu'il me paraît extrêmement difficile  d'arriver à trouver un logiciel qui satisfasse un minimum de fonctionnalités, qui le fasse bien et que l'on puisse utiliser plusieurs années.

Utiliser le système de notation par étoile pour faire une première sélection est une folie pure. La seule utilité des système de notation est la possibilité de consulter les notes les plus mauvaises et le nombre de téléchargement.

A mon avis le modèle de vente adopté par Google Play n'est pas valable et en tout cas n'est pas conforme à mes intérêts de consommateur à cause de la trop grande  permissivité du site vis à vis de logiciels pourris.

Peut être  une solution serait de permettre l'affichage de plusieurs labels de qualité émis par des organisations externes et internes à Google. Ces labels pourraient peut-être servir de premier critères de tris.

Exemple de critères utilisé pour le label:

- risque de perte de donnée. (exclusion immédiate)

- ergonomie. 

- fonctionnalité (profil généraliste ou spécialisé). 

- compatibilité marques et versions y compris version ultérieures. 

- capacité à corriger les bugs.

- balance sécurité / fonctionnalités (car trop souvent on est obligé d'accepter plus plus de permissions qu'il n'est nécessaire pour permettre au logiciel de fonctionner).

En règle générale j'estime que l'on a 20 chance sur cinq de rencontrer un bug majeur en utilisant un logiciel et Google n'est pas non plus à l'abris. Je viens juste d'utiliser Google Photo pour télécharger environ 300 photos. Pan! Encore dans le baba! Quatre-vingts photos n'ont pu être téléchargé. Je fais comment pour télécharger le reste? Pas de solutions. Je reprends donc le téléchargement en utilisant la 4G! Je ne serait pas étonné de me retrouver avec avec des images en double dans l'album...je parle des 280 images qui déjà ont pu être téléchargées. Quand à utiliser un protocole autre que http pour éviter que le transfert bloque la navigation internet c'est exclus même pour Google. On parle pourtant depuis le début d'internet de donner des priorités aux flux internet et des logiciels qui permette de rattraper un transfert de fichier interrompu. Google Photo va peut-être terminer comme Google Plus. J'ai donc acheté 100 Go d'espace Cloud dont je ne peux profiter pleinement. D'ailleurs je ne suis pas content non plus de Google Play: il devrait y avoir des film X et en plus on devrait pouvoir aussi visualiser plus de films en VO et avec des sous-titre en Anglais pour les nul en Anglais comme moi. Na!  

mercredi 12 mai 2021

dmp.fr

Dmp.fr se trouve  parmi les sites et applications gouvernementales les plus nulles qu'il m'ai été donné d'utiliser. 

Dans cette liste se trouve la poste et son coffre fort digital et aussi Anti Covid et pour cette dernière je trouve que l'effet confiance en notre gouvernement me parait particulièrement entamé. Je ne suis pas étonné d'avoir lu  que notre premier ministre l'ait à un moment délaissé. Il y a des limites au soutient que l'on peut donner à une équipe. J'ai réussit avec difficulté à enregistrer ma vaccination dans cette application et j'ai toujours régulièrement des messages me demandant d'autoriser Bluetooth et d'activer Anti Covid. Si j'utilisais tous les jours cette application je serais obligé de répondre chaque jour à ces deux  questions.

Pour en revenir à dmp.fr.

Je décide d'ajouter un document d'attestation de vaccination. Je rempli un libelle explicatif du document qui bien sur ne m'est pas présenté  sur la liste des documents ni d'ailleurs le nom du fichier. Comment vais-je retrouver un document si j'ai 20 documents téléchargés? Obligé de visualiser chaque document un par un pour trouver le bon? Qui a testé cette application?

 Vraiment ils nous prennent pour des cons. C'est à la limite du sabotage.   

lundi 10 mai 2021

Kaspersky

J'aimerai que mon antivirus arrête de me faire chier en démarrant systématiquement des process qui consomment 35 à 50% de temps processeur juste lorsque je démarre la visualisation d'une vidéo sur Prime. Je vais être obligé d'utiliser des machines non protégées pour pouvoir regarder des vidéos sans qu'elles soient interrompues toutes les 30 secondes.

Le 14 mai je peux à nouveau regarder des films avec Prime Vidéo sans être interrompu. Une mise à jour system a eu lieu et c'est peut-être la raison. En tout cas merci.

Kaspersky continue  de consommer beaucoup de ressources et j'ai une lenteur à charger des pages internet. Peut-être la dernière mise à jour de Kaspersky est trop gourmande pour la vielle machine que j'utilise.  Je vais encore essayer de modifier le paramétrage de Kaspersky pour alléger le coût processeur.

Windows 10 et Dlink NAS DNS320L

Depuis plusieurs année je me plaint de l'accès à mon NAS Dlink DNS320L à partir de Windows 10.

Je n'ai pratiquement aucun problème pour l'accès à partir d'un tablette  Android.

Mais avec Windows 10 je suis régulièrement obligé de réinitialiser ma machine. Sinon quelques dossiers du Nas apparaissent dans le gestionnaire de fichier Windows mais ne sont pas accessibles ou semblent vides.


vendredi 19 février 2021

Internet fiction

Un groupe de hacker décide de construire des équipes en "recrutant" des programmeurs/concepteurs sur le net. Le recrutement consiste à espionner et influencer ces personnes pour qu'elles apportent un "plus" à un réseau de programmeurs/concepteur conscient ou non de leur appartenance à une équipe.

De temps en temps les hackers-recruteurs  revendent  (si possible) un membre du groupe sur le marché du travail ou revendent ces inventions.


jeudi 4 février 2021

SMS de proposition d'emploi.

 Je reçois un SMS de proposition d'emploi avec un numéro à rappeler.

Sur mon téléphone portable (un posh 170) je descend le curseur sur le numéro pour le rappelle.

Les deux derniers numéros ne sont pas inclus dans la selection automatique du numéro.

Je décide donc faire le numéro manuellement.

Pas de réponse au numéro appelé.

Je rappelle un quart d'heure plus tard avec un autre téléphone. 

Je précise le poste sur lequel je postule.

On me demande d'abord mon nom puis on m'apprends  que le poste vient juste d'être attribué.