vendredi 19 janvier 2018

Linux Fedora 26 et Lvm

Lvm doit permettre de retailler facilement des partions.
Sachant qu'il est plus difficile de réduire puisqu'il est necessaire de faire une sauvegarde avant et qu'il est en plus nécessaire de démonter les partitions.
Dans ce cas je ne comprends pas pourquoi l'installation de la fedora 26 qui utilise LVM par défaut pour root et home  et en plus utilise l’intégralité d'un disque de 250go pour installer un sytem qui occupe 6go à l'installation.
Pour moi l'installation de partitions "custom" c'est terminé par un échec mais c'est probablement à cause de ma compétence sur les nouvelles versions.

Si on choisit Lvm par défaut pour la partition root il me semblerait normal de prévoir aussi dès le début l'installation d'un autre system minimal dans une partion suplémentaire pour pouvoir modifier les partions comme root qu'ont est obligé de démontée.

Pour l'instant ma compétence ne m'a pas permis d'installer autre chose que la solution standard ce qui me parait être le but opposé de ce qu'aurait du offrir LVM. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire